Un exemple de facture pour un Paysagiste

Un exemple de facture pour un Paysagiste
Dernière modification le 13 Mai 2024

Yoyolo : L'outil indispensable pour les entrepreneurs et indépendants

Simplifier la gestion de votre entreprise avec nos modules. Envoyez vos factures et soyez payé rapidement.

⏩ Déjà 1054 factures envoyées
⏩ Dernière facture envoyée il y a 16 heures
⏩ Plus de 178 857,10€ facturés via Yoyolo


Vous recherchez un exemple de facture car vous êtes Paysagiste et vous êtes sur le point de vous lancer ? Vous êtes au bon endroit. Voici un exemple de facture pour entrepreneur dans le paysagisme.

Exemple de facture pour Paysagiste sans TVA (auto-entrepreneur)


Exemple de facture pour Paysagiste avec TVA


Vous êtes paysagiste et vous êtes amenés à proposer à votre clientèle de multiples services, tels que la taille d’arbres ou d’arbustes, l’entretien des jardins, la plantation de végétaux, la préparation des sols, l’installation d’équipements …

Ces différentes tâches, si elles représentent le cœur de votre métier, sont aussi complétées par des aspects administratifs et comptables, qu’il convient de ne pas négliger. En effet, pour garder une entreprise saine, mieux vaut tenir sa comptabilité à jour. Or, ce travail chronophage et répétitif, mais indispensable, occupe aussi une bonne partie de votre temps.

Pour vous aider à simplifier votre comptabilité et gagner un temps précieux, de nombreuses plateformes de facturation en ligne sont désormais disponibles.

S'inscrire

Yoyolo.co, l’outil indispensable pour les entrepreneurs

Yoyolo.co est une plateforme qui propose une simplification de la gestion comptable avec paiement ou sans paiement de la TVA, grâce à différents modules. Outre les fonctionnalités de base, telles que l’envoi automatisé des factures et des devis, ce site aide le professionnel à visualiser son activité. En effet, un suivi du chiffre d’affaires est possible. Il reprend certaines informations, comme la somme facturée sur le mois ou le montant des charges à payer.

D’autre part, le CRM permet de centraliser tous les clients. Nom, coordonnées postales et bancaires sont ainsi repris dans une seule base. Ceci permet notamment de rechercher un client très rapidement et surtout de ne pas en perdre, ni d’avoir des doublons.

L’envoi automatisé des factures et des devis est, quant à lui, effectué en quelques secondes, grâce aux données renseignées sur les clients et vos prestations.

Par ailleurs, Yoyolo.co propose aussi de créer un mini-site, reprenant vos différentes activités et vos horaires. Vous avez aussi la possibilité de prendre des rendez-vous.

Toujours en interaction avec ses clients, la plateforme essaye de répondre au mieux aux nouvelles demandes, dans le but de simplifier encore plus la vie administrative et comptable des entreprises.

Ainsi, l’équipe planche actuellement sur le calcul automatique des débours, qui offre une gestion financière plus efficace. Mais aussi sur le paiement d’acompte, qui offre à l’entrepreneur une sécurité certaine lors des transactions. L’intégration du calendrier avec votre agenda professionnel est aussi une priorité. D’un seul coup d’œil, vous aurez ainsi accès à tous vos rendez-vous sur un calendrier unique. La prise de rendez-vous en ligne paraît aussi être une demande de la part de la clientèle. Elle sera bientôt disponible et permettra aux deux parties de faciliter la réservation d’un créneau horaire.

Yoyolo.co a cette particularité d’écoute constante avec sa clientèle. Une icône est d’ailleurs réservée à ces échanges : Un besoin on en parle ?

Le site Yoyolo.co propose plusieurs forfaits, parmi lesquels il faut choisir selon vos besoins.

Une entreprise qui démarre peut par exemple se contenter du forfait standard à 0 euro. Il pourra envoyer 20 factures et 20 devis dans le mois et établir la carte d’identité de 10 clients dans le CRM. Seul le logo Yoyolo sera visible sur le mini-site. Une commission de 6 % + 0,15 euros sera prélevée à chaque paiement des factures par carte bleue et le paiement par virement coutera 2 euros fixe.

La gamme supérieure, nommée Pro est actuellement à 14,90 euros au lieu de 19,90 euros. Elle correspond mieux aux entreprises déjà lancées et qui ont un portefeuille clientèle élargi. Le logo de l’entreprise est visible sur le mini-site. Les paiements par carte bleue et par virement sont minorés. La première commission est de 2,9 % + 0,15 euros et la deuxième descend à 1 euro fixe.

Le dernier forfait se nomme Evolution. Il est de 39,90 euros par mois. Le mini-site comprend toutes les fonctionnalités. Les commissions sont encore minorées. Le paiement par carte bleue est de 1,5 % + 0,15 euros et les virements sont taxés d’un montant de 0,6 % fixe. Cette gamme a été créée pour les entrepreneurs qui veulent effectuer des prises de rendez-vous et développer leur activité plus rapidement.

Ces deux derniers forfaits incluent un nombre illimité de clients, de factures et de devis.

Les trois propositions proposent une icône « statistiques », avec un calcul trimestriel de charges automatique.

Yoyolo.co offre aussi la possibilité d’établir une page personnalisée pour chaque entreprise. Elle peut contenir les horaires d’ouverture par exemple, une description de votre entreprise ou encore des liens vers les réseaux sociaux ou un site internet. Il est en effet indispensable maintenant de posséder le plus possible de liens, pour contenter et rassurer la clientèle qui « jongle » sur internet, pour essayer de trouver l’entreprise la plus performante à tous niveaux.

Adhérer à un site de facturation en ligne devient ainsi de plus en plus indispensable pour l’entrepreneur, qui veut garantir à sa société une gestion saine. Hormis un gain de temps considérable, il s’offre aussi un risque d’erreurs quasi nul, lors de l’élaboration d’un devis ou d’une facture. De même, les recherches de clients sont facilitées, puisqu’elles s’effectuent en un seul clic. Le paiement par carte bleue est par ailleurs complètement sécurisé et permet une accélération notable du paiement des factures. La gestion des transactions est considérablement allégée et leur traçabilité est assurée.

S'inscrire

Exemple de facture sans TVA ou avec TVA

Le démarrage de votre activité de paysagiste sur Yoyolo.co est simple et rapide.

Tout d’abord, il convient de renseigner les paramètres de l’entreprise : nom, dénomination sociale, coordonnées postales et bancaires, n° SIRET. Les mentions légales obligatoires apparaissent systématiquement et sont ajustées en cas de changement de lois, décrets … Le statut de facturation est à adapter à votre entreprise. Si vous êtes entrepreneur, vous facturez la TVA. Si vous êtes auto-entrepreneur, vous ne la facturez pas. Ce paramètre sera automatiquement pris en compte. Vous avez la possibilité de créer une description succincte de votre entreprise, en choisissant des mots clés percutant. Vous pouvez aussi insérer votre logo et un petit mot de remerciements qui apparaîtra sur les factures notamment.

La liste des clients doit ensuite être établie. Elle comprend les mêmes renseignements que pour le profil de l’entreprise, plus le n° de TVA. Chaque client est automatiquement positionné sur une carte, permettant ainsi un visu direct de votre portefeuille. Vous avez aussi la possibilité d’inviter un nouveau client, en lui envoyant un message via son adresse mail.

Chaque prestation sera ensuite renseignée, avec un titre, une description, le montant total et l’unité.

Un paysagiste pourra ainsi mentionner par exemple dans le titre : préparation des sols. Il détaillera ensuite dans la description : terrassements en vue d’une réalisation de bordures ou de la mise en place de dalles ou de pavés.

La catégorie de prestations permettra de calculer vos charges en fin de mois ou de trimestre. Trois possibilités s’offrent à vous : activités de ventes et assimilées, avec 12,8 % du CA, activités de prestations de services artisanales et commerciales (BIC), avec 22 % du CA, activités de prestations de services libérales (BNC), avec 22,2 % du CA.

Une fois ces données renseignées, l’élaboration des factures n’est plus qu’un jeu d’enfant. Il suffit de se rendre sur l’icône « Créer une facture et de « piocher » parmi les clients et les prestations. Il convient de donner un titre à votre facture. La date est automatiquement celle du jour, mais elle peut être changée. Il ne vous reste plus qu’à ajouter la quantité et un éventuel rabais en pourcentage.

Des lignes supplémentaires peuvent être ajoutées à volonté. Si vous ne trouvez pas un client ou une prestation, pas de panique ! À tout moment, une création de l’un ou de l’autre est autorisée. Un envoi directement par mail à votre client et/ou à votre comptable est aussi une possibilité offerte par Yoyolo.co.

L’élaboration d’un devis, qui sera ensuite transmis au client via son mail, comporte à peu près les mêmes renseignements. Il sera rapidement « transformé » en facture, en cas d’acceptation par le client.

Les débours sont un paramètre important. Leur création permet d’ajuster les bénéfices sur le tableau des statistiques. Ils indiqueront la catégorie de l’activité, un titre, la date, son montant et la facture à laquelle ils se rattachent.

L’icône « Etablissement » n’est pas à négliger. Il peut permettre à votre clientèle de mieux vous connaître ou de vous découvrir, en lui indiquant quelques renseignements sur votre entreprise. Cette fiche est modulable à souhait. Vous pouvez par exemple, ajouter ou modifier des services, renseigner des horaires, écrire quelques lignes à propos de votre activité, ajouter un nouvel établissement … Et si vous souhaitez personnaliser votre fiche, obtenir de l’aide pour un design plus percutant ou plus à votre image, l’équipe de Yoyolo.co est disponible pour vous guider aussi dans ce domaine.

L’établissement d’une facture sans TVA ou avec TVA s’effectue de la même façon. Mais, l’entrepreneur assujetti à la TVA est tenu de déclarer et de reverser mensuellement, trimestriellement ou annuellement, la TVA collectée, reversée aux clients. La TVA d’après les débits est exigible dès la date d’émission de la facture. La TVA d’après les encaissements, réservée aux prestations de services, autorise un encaissement dès le paiement des acomptes.

Le choix entrepreneur ou auto-entrepreneur doit impérativement être établi dans le profil de l’entreprise. Cette option générera ensuite automatiquement la TVA.

L’obligation d’adhésion à une plateforme de facturation en ligne

Dès le 1er septembre 2026, les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire (ETI) seront tenues d’émettre et de recevoir des factures électroniques. Cette obligation s’étendra aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux micro-entreprises, à partir du 1er septembre 2027. Cette mesure tend à limiter la fraude à la TVA et, pour les auto-entreprises, à contrôler les dépassements de seuils. Ceux-ci sont en effet fixés à 188.700 euros pour les activités de ventes de marchandises ou les prestations d’hébergement et à 77.700 euros pour les autres prestataires de services (BIC) ou pour les professionnels libéraux non commerciaux (BNC).

Cette nouvelle règle s’applique aux opérations établies entre des entreprises implantées en France et assujetties à la TVA. Elles concernent les livraisons de biens ou les prestations de services entre entreprises, non exonérées de TVA et les livraisons aux enchères publiques.

Elle exclut de fait les transactions internationales ou intracommunautaires, les transactions avec des particuliers ou les prestations ciblées, réalisés dans des domaines tels que la santé, l’enseignement, l’immobilier …

Ce mode de fonctionnement est accompagné de nouvelles mentions obligatoires, qui se rajoutent à celles déjà en vigueur. Apparaîtront désormais le numéro de SIREN, l’adresse de livraison des biens, si elle diffère de l’adresse du client, le paiement de la taxe d’après les débits, si toutefois le prestataire a choisi cette option. Le détail de l’opération sera lui aussi obligatoire. Il laissera apparaître l’information concernant la livraisons de biens ou de prestations de service ou les deux à la fois.

La transition entre la comptabilité papier et classeur Excel et la facturation électronique est une étape qu’il convient d’anticiper pour une entreprise. En effet, des questionnements peuvent surgir quant à l’obligation ou non, la date de mise en conformité … D’autre part, il est possible que le matériel informatique ne soit peut-être plus adéquat ou que quelques interrogations subsistent au niveau d’une éventuelle formation sur le logiciel choisi.

Le non-respect de l’obligation de facturation électronique et de transmission des données sera soumis à des sanctions. 15 euros seront ainsi demandés pour chaque facture non émise de façon électronique et 250 euros si l’obligation de e-reporting n’a pas été respectée. Un plafond de 15.000 euros est toutefois établi par année civile.

De même, les plateformes de dématérialisation se verront elles-aussi infliger une amende de 15 euros en cas de non-transmission d’une facture non électronique et 750 euros par transmission non effectuée. Dans ce cas aussi, un plafond de sanctions de 45.000 euros ne sera pas dépassé pour l’année civile.

Il paraît ainsi principal, dès maintenant, et quelle que soit la taille de votre entreprise, d’adhérer à une plateforme de facturation en ligne, telle que Yoyolo.co. En anticipant cette obligation, vous prendrez de l’avance et vous pourrez dès à présent, bénéficier des nombreux avantages offerts par le site. Gain de temps, sécurisation de vos données et de vos transactions, vous libèreront ainsi l’esprit et vous permettront de vous consacrer plus amplement à une clientèle de plus en plus exigeante.

S'inscrire